Parentalité

Bébé : Apprendre à se faire confiance

Petite main et doudou

Si une chose est récurrente lorsqu’on devient parent, c’est cette multitude de conseils, mais aussi d’injonctions qui nous sont faites, à longueur de journée. Proches, amis, collègues, professionnels de la petite enfance, médias… Cela part très souvent d’une bonne volonté et de bons sentiments. Tout comme cela est couramment fait sur un joli fond de bienveillance.

Mais c’est vite pesant, très pesant. Car c’est parfois déplacé, dérangeant et dans certains cas, purement injustifié.

Cela fait déjà quelques mois que je déplore ces constants appels à faire comme-ci ou comme-ça, à devoir absolument appliquer telle méthode ou encore à devoir entendre des dizaines de fois que tel ou tel truc est parfait pour une bonne diversification alimentaire.

Alors au début on écoute, on fait. Mais vient très vite le moment où on se rend compte que finalement, tout ça convient peut-être à de nombreux autres enfants, mais pas forcément au notre. Et enfin, on fait comme on le sent, on apprend à se faire confiance parce qu’on sent bien et qu’on voit bien qu’on ne fait pas mal, bien au contraire.

Et ce que l’on fait fonctionne, parce qu’on connaît notre bébé et parce qu’on voit que ça lui convient.

C’est ainsi que nous avons décidé d’aller complètement à son rythme sur la diversification alimentaire, bien que le personnel de la crèche soit parfois très pressant sur son avancée.

C’est ainsi que nous avons décidé de suivre uniquement les indications de notre pédiatre concernant sa santé, et pas celles d’autres personnes qui croyaient voir en lui tel ou tel souci.

C’est ainsi que que je me rebiffe un soupçon face à certaines injonctions qui me sont faites sous forme de conseils.

Parce que j’écoute, beaucoup, souvent. J’ai lu et je lis encore énormément. Pour apprendre, découvrir, comprendre. Mais tout n’est pas applicable et surtout, chaque enfant est différent.

Et je suis heureuse de voir avec le temps que même si je ne suis pas douée pour grand chose dans la vie, au moins, quand je suis mon instinct avec mon fils, jusque là, ça a l’air de fonctionner et de lui convenir. Alors je me fais de plus en plus confiance, pour son bien.

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :